top of page
Rechercher

C’est quoi la conscience christique ?

L’enseignement suivant est la traduction de l’énergie qui s’est présentée à moi pour donner une réponse, un angle de vue, par rapport à cette question :


Alors, c’est quoi la conscience christique ?



‘Regarde la croix.

Un axe de haut en bas, de bas en haut ; et un autre axe de droite à gauche, de gauche à droite.

La croix est le symbole de la conscience christique et elle signifie : présent partout, dans toutes les directions. Car rien ne peut exister en dehors de cette conscience car elle a tout ré-accueilli, accepté.


Cela implique plusieurs éléments qui vont être développés successivement les uns après les autres, pour simplifier l'explication.



croix, christ, conscience christique, amour, expérimentation, vie incarnée, lea, leadoussinet, enseignement, sagesse


1) Une étape de développement de la conscience


'La conscience christique est une étape de développement de la conscience, un degré d’ouverture, un pallier, un aboutissement sur notre chemin spirituel. Il inclut une notion de maîtrise.


Autrement dit :

- quand l’on transforme l’inconscient en conscient,

- ou encore, quand l’illusion se dissout pour révéler la vérité,

- ou, au plus on fait pousser des graines de conscience en soi,

- ou, au plus on alchimise le sombre en lumière,

- ou, au plus on a de prises de conscience,

- ou, au plus on dissout nos peurs et les filtres de l’ego pour se rapprocher de l’unité et de l’amour :

Alors au plus notre conscience grandit.


Qu’est-ce que cela veut dire qu’une conscience grandit ?

Cela veut dire qu’elle est capable de traiter de plus en plus d’informations en provenance de ce qu’elle expérimente.

On pourrait prendre pour exemple vos ordinateurs, les anciens modèles représentent une conscience plus rétractée (un seul programme ouvert, très lent), et les ordinateurs récents sont à l’image des consciences plus déployées : beaucoup plus rapides, beaucoup plus d’informations traitées, possibilité même d’ouvrir plusieurs programmes en même temps.


Une conscience christique est une conscience assez déployée pour pouvoir être sur plusieurs niveaux de conscience, ou plans, en même temps, sans que cela ne semble contradictoire, mais bien au contraire : complémentaire.'



conscience, évolution, expansion, vie incarnée, jeu en réseau, spiritualité


2) Le cœur et son But, au centre


'Tous ces niveaux sont complémentaires car au service d’un seul But : servir le centre, le cœur (c’est-à-dire là où se croisent les deux axes de la croix).

Toutes les équations énergétiques (qui suis-je ? quel sont mes aspirations profondes ? de quoi ce plan a besoin ? Quelle est ma place ici ? etc.), présentes sur chaque plan ou dans chaque dimension, se simplifient en une seule : l’équation de mon centre, de mon cœur.

C’est-à-dire : Comment aimer ?

Il n’y en a toujours eu qu’une seule, et tout le brouaha s’écroule sur lui-même de toutes les directions pour revenir au centre. Et donc, le cœur est silencieux, tout en même qu’il permet d’accéder à tout.

Accéder un niveau de conscience n’est plus énergivore car nous cessons d’aller à contre-courant (de nous-même, de la vie, des informations/de l’énergie sur ce niveau), se vivre aussi dans ce niveau de conscience devient une évidence. Alors être présent dans tous ces niveaux de conscience devient une évidence massive. Autrement dit, converger vers la reconnexion avec le tout, et faire de notre cœur le centre de cette expérience devient une évidence.'



amour, christ, conscience christique, empreinte christique, évolution des conscience, éveilleuse de conscience, chemin de vie, chemin d'éveil


3) Le cœur, ou l’enfant aux cerfs-volants


'Il est important de savoir que c’est notre cœur qui gère cela, comme un enfant qui organise avec ordre et fluidité des cerf volants de hauteurs de vol différentes (qui symbolisent les niveaux de conscience différents).

Et il est donc important de savoir que ce n’est pas notre mental qui gère cela, car assurément il ne le peut pas. Et si l’on essaye d’atteindre ce niveau de déploiement avec un mental un peu trop fougueux, cela va prendre l’aspect d’une plage très ventée pour l’enfant et ses cerfs-volants. Ils vont s’emmêler les uns avec les autres. On va potentiellement perdre pied momentanément, être bazardé de réalité en réalité.

Le mental est donc à sa place et sait avec confiance que le cœur gère parfaitement et le laisse faire, sans lutte mais au contraire : avec soutien.


Cet aspect pourrait presque donner l’impression de développer un don d’ubuquité, d’être présent partout, de capter les info


rmations sur les différents niveaux de conscience en même temps, sans avoir besoin de l’identifier intellectuellement avec le mental. Il s’agit plutôt de le sentir, de le vivre.

Nous comprenons que nous sommes bien plus qu’un simple être humain présent dans la 3D tout en aimant pleinement ce niveau et « ce simple humain dans la 3D », le premier, la base de tous les autres dans notre expérience en tant qu’humain, tel l’enfant qui tient tous les cerfs-volants.'