CONSCIENCE

Embrasser ce qu'on appelle le sombre, qui n'a de sombre que le mot.

Transcender ce que l'on y a exilé de soi, par peur de ne pas pouvoir l'aimer.

Laisser la vie éclairer ce nouvel espace réunifié.

Incarner l'Humain, dans ses ambiguïtés, dans sa Vérité.

 
helene-destruhaut-photographe-portrait-professionnel-thérapeuthe-toulouse-cote-basque-toul

S'ACCOMPAGNER

"La rencontre de deux personnalités est comme le contact entre deux substances chimiques ; s'il se produit une réaction, les deux en sont transformées."

Carl Gustav Jung

Je crois que pour rencontrer l'autre et ses zones d'ambiguïtés, il faut soi-même se laisser toucher, savoir aussi sortir des protocoles, pour une approche entièrement vivante et personnalisée à chaque instant, qui permet de rencontrer l'unique, l'invisible, l'énigme de l'autre. Je rêve d'accompagnements qui révèlent l'Humain à sa Beauté ; pas celle qui oppose le beau au moche, celle qui englobe les deux, les réunifie, celle qui demande du courage, de l'authenticité, et beaucoup d'Amour. Cette Beauté qui fait que l'on se fout la paix, pour vivre, tout simplement.

Je ne me considère plus comme accompagnante, mais comme personne ressource extérieure pour aider à rétablir l'équilibre entre la facette de l'accompagné et l'accompagnant en chacun.

 
InShot_20221010_191928365.jpg

REMETTRE EN VÉRITÉ

 

À mon sens, la vérité ne dérange pas, ne fait pas souffrir, ne nous fait pas tourner la tête, ne nous fait pas fuir, ne fait pas que l'on se débatte, que l'on résiste. C'est plutôt tout ce qui a été mis en place par l'inconscient pour fuir une douleur, une tension qui a recouvert cette vérité première et l'a aliénée. Quand nous prenons ces croyances aliénantes pour des vérités, alors notre monde commence à se tordre, à se rapetisser, à se cabosser, à tourner en rond.

 

La vérité qui vise juste ne fait qu'une chose : SOULAGER. Car à son passage, elle libère ces constrictions, ces noeuds que l'inconscient avait mis en place pour éviter le danger, la douleur.

Se présente alors un nouvel espace de vie qui nous laisse respirer !

Je respire de ma vérité ! C'est nourrissant ! Je suis présent(e) !

L'essence de mon travail est de nommer des vérités valables à l'instant t, utilisées comme des vecteurs qui, lors de leur passage, font voler en éclats ces croyances  aliénantes qui nous sclérosent.